Accueil Textes du concours 2011

Voilà les 46 textes du concours Dites le vite et bien organisé en 2011 par le Club de Langues régionales de la Faculté des Lettres de Poitiers, avec les associations Parlanjhe Vivant, Arantéle et l’Institut d’Etudes Occitanes-86. Ces textes sont publiés avec l’autorisation de leurs auteurs, qui l’avaient donnée au moment du Concours et qu’ils ont confirmée depuis.

Vous trouverez ici :

 

  • Les 46 textes, poitevins-saintongeais ou occitans, comme ils ont été envoyés pour le Concours, avec quelques corrections de détail.
  • La transcription des 33 textes poitevins-saintongeais en graphie normalisée de l’Union Pour la Culture Populaire en Poitou-Charentes et Vendée, sans changer les mots ni la prononciation. Quand les auteurs le souhaitaient, nous n’avons retenu que la graphie normalisée et dans bien des cas, les textes étaient déjà écrits ainsi. Sinon, on trouvera les deux transcriptions. La traduction des textes en français, réalisée par les auteurs ou par le Club de langues régionales.
  • La traduction des 33 textes poitevins-saintongeais en occitan limousin, réalisée par le Club de langues régionales et l’Institut d’Etudes Occitanes-86.
  • La traduction des 13 textes occitans en poitevin-saintongeais, réalisée par le Club de Langues régionales et Parlanjhe Vivant et, dans un cas, par l’auteur lui-même.
  • L’enregistrement des textes dits par les auteurs, quand cela était possible.

 

Nous avons indiqué le classement des lauréats, proclamé le 8 mars 2012, avec les mentions spéciales pour lés auteurs en poitevin-saintongeais de l’atelier de Vouillé-79, nombreux à participer et pour deux auteurs en occitan : Michel Tissuelh/Tisseuil qui a remis un texte en occitan et en poitevin-saintongeais, et Danielle Douady-Bouquet qui a écrit son texte en occitan et en français, dans le parler de son lieu d’origine, « Bussire-Potvine » (Bussière Poitevine-87), entre oc et oïl, d’une famille qui venait en partie de près de Chauvigny (86).

Tous ces textes ont une histoire et il faudrait plus de temps pour l’écrire tout entière. Une chose est sure : ce concours était d’abord fait pour encourager ceux qui n’avaient pas l’habitude d’écrire en poitevin-saintongeais ou en occitan, ce qui a été une réussite : plus d’un(e) a continué à écrire, seul, ou avec d’autres, en atelier ou autrement. Mais il est vrai aussi que beaucoup avaient écrit bien des choses avant 2011 !

Enfin certains textes ont été publiés dans la revue Brnancio (numéros 106-107, 2012) ou quelques-uns dans Le Subiet, deux journaux en poitevin-saintongeais qu’on retrouve dans un des textes du concours, bel hommage à tous ceux qui se battent tous les jours pour faire vivre les langues minoritaires de France. Bravo et merci à tous/toutes pour vos écrits, votre aide et votre patience dans l’attente de cette publication.

Bons écrits pour le concours 2013-2014, et pour tout le reste !

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 


 

 

Vela lés 46 tésces de la cuncourerie Diséz z-ou vite é bén mie en lan en 2011 pr le Club de Langues régionales de la Faculté des Lettres de Poitiers, ac lés parçouneries Parlanjhe Vivant, Arantéle, pi l’Institut d’Etudes Occitanes-86. Çhés tésces sant publlais ac l’autorisaciun de leùs auteùrs, que l’aviant dounai au moument de la cuncourerie é que l’avant acértenai dépeùs.

Ve trouveréz içhi :

 

  • Lés 46 tésces, poetevins-séntunjhaes oube occitans, queme le seyirant dounais per la Cuncourerie, ac çhéques courécciuns de détall.
  • La transcripciun daus 33 tésces poetevins-séntunjhaes en grafanjhe nourmalesi de l’Union Pour la Culture Populaire en Poitou-Charentes et Vendée, sen chanjhàe lés mots ni la pronunciaciun. Quant lés auteùrs o z-aemiant meù, i avun mi rén que le grafanjhe nourmalesi é den bé daus cas, lés tésces étiant déjha écrits de ménme. Autrement, ol at lés deùs façuns d’o z-écrire.
  • La tranlaciun daus tésces en françaes, féte pr lés auteùrs oube pr le Club de langues régionales.
  • La tranlaciun daus 33 tésces poetevins-séntunjhaes en occitan limousin, féte pr le Club de langues régionales é l’Institut d’Etudes Occitanes-86.
  • La tranlaciun daus 13 tésces occitans en poetevin-séntunjhaes, féte pr le Club de Langues régionales et Parlanjhe Vivant é, den in cas, pr l’auteùr li-ménme.
  • L’enrejhistrement daus tésces dits pr lés auteùrs, quant ol étét poussiblle.

 

I avun marcai lés pris daus lauréats, sunifiais le 8 mar de 2012, ac lés menciuns éspéciales pr lés auteùrs en poetevin-séntunjhaes de l’atelàe de Vouillé-79, qu’étiant tout pllén a étre de part, é pr deùs auteùrs en occitan : Michel Tissuelh/Tisseuil qu’at dounai in tésce en occitan é en poetevin-séntunjhaes, pi Danielle Douady-Bouquet qu’at écrit sun tésce en occitan pi en françaes, den le parlanjhe de soun endrét, « Bussire-Potvine » (Bussière Poitevine-87), entr oc é oïl, d’ine famille çhi devenét en partie de vér Chauvigny (86)

Ol ét pr dire que touts çhés tésces é leù parlanjhe avant ine istoere é qu’o faudrét mae de tenp pr ou z-écrire tout. Ine chouse qu’ét sure : çhéte cuncourerie étét d’abord féte pr acourajhàe çhés qu’étiant pa acoutumais d’écrire en parlanhe poetevin-séntunjhaes oube en occitan, é o marchit pr de vrae : mae d’in cuntinuyit de grafegnàe, tout seùl, avéc d’àutres en atelàe oube autrement. Mé ol ét vrae étou que tout pllén aviant écrit bé daus afaeres avant 2011 !

Enfin mae d’in tésce seyit mi en émolai den la revue Brnancio (limérots 106-107, 2012) oube çhéques-ins den Le Subiet, deùs jhournaus en poetevin-séntunjhaes qu’i retrouvun den yin daus tésces de la cuncourerie, bél oumajhe a touts çhés çhi se batant a touts lés jhours pr faere vivàe lés parlanjhes minoretaeres de France.

Bravo é mérci a trtouts/trtoutes pr vos écrivajhes, vetre aede pi vetre pacience a ateni çhéte publlicaciun.

Buns écrivajhes pr la cuncourerie 2013-2014, pi pr tout le réstant !

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.