Accueil Textes du concours 2011 Textes Occitan Las velhadas au jorn d’aüei amb lo juòc de tarot

Las velhadas au jorn d’aüei amb lo juòc de tarot

Micheu TISSUELH, mencion especiala occitan/peitavin-santongés

Fichier son

 

Amb las prumieras frejoladas de la tots-sents torna lo temps de la velhadas e dau juòc de tarot sos la lampa au coenh dau fuòc.

 

Apres aver estat longtemps un juòc populari que se jugava en familha e entre amics, lo tarot torna au prumier plan daus juòcs de l’esperit.

 

Faut aver visat ‘queu moment privilegiat ente daus jugaires s’assemblen per far un tarot . De las vetz, daus amics, daus dròlles entoren los jugaires, seguen luras encheras, luras atacas, lors còps, luras defensas, luras replicas, luras entraupas, luras victòrias, tanben luras desfachas.

A veire luras barbas, a segre luras emogudas, n’um devinha la magia de ’queu juòc, sa siença e sa beutat.

Los bons jugaires deven boirar l’afinada e la mefiança d’un paisan lemosin a la logica de Descartes.

L’atmosfera est chalorosa, los combats sont chavaleiros.

Entau tota la nuech d’aicanta au jorn.

 

‘chaben amb lo chanteu, lo gatge de grilhons e una pinta de vin gris.

 

Un biais de vieure.

 

Un enratjat de tarot.

 

 

Les veillées aujourd’hui avec le jeu de tarot

(traduction de l’occitan au français de Las velhadas au jorn d’aüei amb lo juòc de tarot, Micheu Tisseuil, Mention spéciale occitan-poitevin-saintongeais)

Avec les premiers frimas de la Toussaint revient le temps des veillées et du jeu de tarot sous la lampe au coin du feu.

 

Après avoir été longtemps un jeu populaire qui se jouait en famille ou entre amis, le jeu de tarot arrive au premier plan des jeux de l’esprit.

 

Il faut avoir vu ce moment privilégié où des joueurs se rassemblent pour faire un tarot… Parfois, des amis, des enfants entourent les joueurs, suivent leurs enchères, leurs attaques, leurs coups, leurs défenses, leurs répliques, leurs pièges, leurs victoires et aussi leurs défaites.

A voir leurs têtes, à suivre leurs émotions, on devine la magie de ce jeu, sa science et sa beauté.

Les bons joueurs doivent joindre la ruse et la méfiance d’un paysan limousin à la logique de Descartes.

L’atmosphère est chaleureuse, les combats chevaleresques.

Et cela dure toute la nuit jusqu’au lever du jour.

 

Et pour finir : un gros pain, le pot de rillettes limousines et une bouteille de vin gris.

Un art de vivre.

 

Un enragé de tarot

 

Lés veillàies d’aneùt ac le jheù de tarot

(vrsiun poetevine-séntunjhaese de Las velhadas au jorn d’aüei amb lo juòc de tarot, pr l’auteùr, Micha Tissell, Menciun éspéciale Occitan-Poetevin-séntunjhaes)

 

Avec lés prmiéres bisalles de la tots-sents retorne le tenp daus veillàies  é dau jheù de tarot  souc le chalell au coén dau feù.


Apràe aver étai luntenp in jheù populaere çhi se jouét en famelle é entr amics, le tarot revént au prmàe pllan daus jheùs de l’asprit.

 

O fàut aver vu çheù moument voure daus jhoueùrs se corjhant raport a faere un tarot.

Souventes foes daus amics , daus jhénes enfrmant lés jhoueùrs, segant lous enchaeres , lous ataques, lous cops, lous acotajhes, lous enpaetres, lous victoeres é étou lous éssujhàies.

A vere lous goules, a segre lous rimajhes, le munde devinant la majhie de çheù jheù, sa sience é sa beatai.

Lés buns jhoueùrs devant accoubllàe la chetiverie é la boussourderie, a la lojhique de Descartes.

Le cllimat ét chalourous. Les étoçàies sant mémorablles.

De maeme a neutàu jhusqu’a la piquéte dau jhour.

Le trminant ac le chantàe, dau bouru, le canun de gratuns e in chabi ben fét.

 

Tote in eduque.

 

Un amourous de tarot.

 

(grafanjhe de l’auteùr/grafanjhe nourmalesi de l’Union Pour la Culture populaire en Poitou-Charentes et Vendée)